Image
Année de la BD
© Purko Ltd

2020, année de la BD

1 février 2020
Bande dessinée
Le 9ème art, nouvelle frontière culturelle ? Roman graphique, BD jeunesse, manga français… : la bande dessinée française connaît une vitalité artistique portée par la diversification des formes et des genres.

Le 9ème art explore tous les sujets, du Guide du zizi sexuel de Titeuf aux Culottées de Pénélope Bagieu, d’une enfance à Mossoul dans les Coquelicots d’Irak à la Corée du Nord dans Pyongyang de Guy Delisle. La France parle du monde de maintenant en BD. Elle est traduite, elle investit les musées, nourrit l’animation, le jeu vidéo, le numérique et constitue un puissant vecteur de diffusion de la francophonie. Son potentiel de développement sur les marchés mondiaux est immense.

A l’occasion de 2020, année de la Bande-dessinée, l’Institut français et le réseau culturel français à l’étranger donnent un coup de projecteur sur un travail de fond autour du 9ème art.

Expositions autour d’auteurs ou d’œuvres singulières, grand panorama du renouveau de la bande-dessinée française avec le Syndicat national de l’édition, films de cinéma et d’animation, dont Seuls de David Moreau ou encore Bécassine ! de Bruno Podalydès, propositions d’exploitation en français langue étrangère… : l’Institut français offre au réseau en 2020 une large palette de propositions et de contenus – gratuits, pour l’essentiel.

Une sélection d’œuvres numériques présente ainsi les nouveaux visages et usages de la bande dessinée qui font la richesse singulière de la création française.

En juin 2020, l’Institut français propose un double programme de formation des agents du réseau et d’échanges avec les professionnels de la scène BD mondiale lors d’un Focus international BD à la Cité internationale de la bande-dessinée et de l’image d’Angoulême et au festival Lyon BD.