Image
CinEd
© DR

CinEd : retour sur 5 années d’éducation au cinéma sous la coordination de l’Institut français

Cinéma
Mis à jour le 17/02/2021

En 2015, avec CinEd, la Commission européenne accordait pour la première fois son soutien direct à un projet d’éducation au cinéma dans le cadre du programme Europe Créative – MEDIA. Initié et piloté par l’Institut français, CinEd réunit 10 partenaires de coopération dans 9 pays : Bulgarie, Italie, France, Espagne, Lituanie, Roumanie, Portugal, Finlande et République tchèque. Ces partenaires œuvrent à la mise en place d’actions d’éducation au cinéma auprès des jeunes Européens, grâce à une plateforme numérique multilingue permettant l’organisation simple et gratuite de projections publiques.

En 2021, l’Institut français transmet l’héritage de cinq années de coordination à la Cinémathèque portugaise, désormais chef de file d’une nouvelle phase du projet intitulée « CinEd 2.0 ».

CinEd est né de la conviction que l’éducation au cinéma doit se penser à l’échelle européenne afin de réduire les inégalités d’accès, former le spectateur de demain, et ainsi soutenir l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel, tout en renforçant l’exception culturelle. 

Avec un budget global de 2,5 M€, le développement des outils et du réseau de CinEd en ont fait un instrument privilégié d’éducation au cinéma, au cœur des valeurs européennes.

 

  • Création d’une plateforme numérique multilingue

Pierre angulaire du programme, la plateforme de diffusion numérique CinEd a été conçue grâce à l’expertise que l’Institut français a développé sur sa propre plateforme IFcinéma. Elle offre un accès simple et gratuit aux films de la collection CinEd sous-titrés en 10 langues ainsi qu’au matériel pédagogique associé.

 

  • Constitution d’une collection de films européens

La collection CinEd rassemble désormais 16 films européens auxquels se sont ajoutés à l’automne 2020 3 programmes de courts métrages adressés aux jeunes publics, de 6 à 18 ans. Proposés par chacun des pays représentés, ils reflètent la diversité du cinéma européen à travers différents périodes et genres (fiction, documentaire, film d’animation). L’unité de la collection réside dans la valeur initiatique d’œuvres mettant en scène des jeunes en construction.

 

  • Élaboration d’une pédagogie commune et inclusive

Grâce à l’expertise de la Cinémathèque française, CinEd a permis l’émergence et la consolidation d’une pédagogie propre, fondée sur le contact direct avec le film en tant qu’œuvre d’art permettant aux jeunes de penser le monde. Cette approche favorise la comparaison entre les films de la collection et les autres arts, mais aussi la créativité, sans jamais contraindre à une lecture univoque des films.

 

  • Mise à disposition de ressources pédagogiques

224 dossiers pédagogiques à destination des enseignants et 154 fiches élèves ont été proposées pour accompagner les séances ces cinq dernières années.

 

  • Formation des enseignants

Une des réussites majeures du programme consiste en la formation des enseignants, ayant permis de faire entrer le cinéma dans les écoles. Cette approche « décomplexante » invite les enseignants et éducateurs, même débutants, à se familiariser progressivement avec le cinéma. Plus de 230 formations enseignants ont eu lieu dans le cadre de CinEd, les participants forment ainsi un riche réseau autour de l’éducation au cinéma en Europe.

 

  • Implication des cinéastes

Différents cinéastes ont pris activement part aux séances proposées aux jeunes à l’occasion de moments de transmission et de partage autour de leurs œuvres, à l’image de Leonardo di Costanzo (L’Intervallo, 2012), Petr Oukropec (Modrý tygr, 2012) et Joaquim Pinto (Uma Pedra no Bolso, 1987).

 

  • Création d’un réseau d’acteurs mobilisés

CinEd a créé une véritable dynamique de réseau, incluant un nombre croissant d’enseignants, d’éducateurs, de porteurs de projets associés à l’éducation au cinéma et allant à la rencontre des publics isolés culturellement. 82 000 jeunes européens ont ainsi participé à des projections dans le cadre de CinEd. Ces 5 années de programme ont enrichi une réserve d’outils et de rendez-vous, précieux socle commun autour duquel se rassembler afin de révéler l’intérêt des jeunes pour le cinéma et l’identité européenne.

Image
carte CinEd