Image
Rachid Bouchareb
© Philippe Quaisse - UniFrance

La Fabrique Cinéma 2020 et son parrain

Cinéma
Mis à jour le 21/04/2020

Face à la crise sanitaire mondiale, l’Institut français et ses partenaires (France Médias Monde, la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (Sacem), l’Organisation internationale de la Francophonie et avec le soutien de Orange Studio) mettent en place des mesures exceptionnelles pour soutenir les artistes et l’ensemble des professionnels de la culture en France et à l’étranger.

C’est pourquoi, d’un commun accord, ils ont également décidé de maintenir La Fabrique Cinéma de manière à ce que les jeunes cinéastes lauréats de la promotion 2020 ne perdent pas le bénéfice de ce programme et puissent être soutenus, en respectant pour chacun, le contexte difficile et particulier dans lequel ils peuvent se trouver actuellement.

Les modalités précises de mise en œuvre du programme de La Fabrique Cinéma 2020 seront annoncées ultérieurement en fonction de l’évolution de la situation.

Les projets

La Fabrique Cinéma de l’Institut français 2020 a le plaisir d’annoncer les dix projets retenus pour cette nouvelle édition.

 

AFRIQUE

  • MOZAMBIQUE : The Nights Still Smell of Gunpowder

de Inadelso Cossa – documentaire, 2e long métrage, produit par Inadelso Cossa / 16mmFILMES

 

  • SENEGAL : Coura + Oulèye

de Iman Djionne – fiction, 1er long métrage, produit par Souleymane Kebe / Sunuy Films

 

 

AMERIQUE LATINE

  • BRESIL : Babylon

de Francisco Bahia – documentaire, 1er long métrage, produit par Alice Riff / Sendero Filmes

 

  • REPUBLIQUE DOMINICAINE : Without a Name

de Valeria Valentina Bolivar – fiction, 1er long métrage, produit par Fernando Santos Diaz / Guasábara Cine

 

 

ASIE

  • KAZAKHSTAN : A Pair of Leather Clogs

de Olga Korotko – fiction, 2e long métrage, produit par Olga Korotko / Seven Rivers Cinema

 

  • THAILANDE : 9 Temples to Heaven

de Sompot Chidgasornpongse – fiction, 2e long métrage, produit par Kissada Kamyoung / Kick The Machine Films

 

  • VIETNAM : Skin of Youth

de Ash Mayfair – fiction, 2e long métrage, produit par Tran Thi Bich Ngoc /An Nam Productions

 

 

EUROPE

  • MONTENEGRO : Gina

de Sara Stijović – documentaire, 1er long métrage, produit par Branimir Žugić / LIVE production

 

 

PROCHE ET MOYEN ORIENT

  • EGYPTE : Seeking Haven for Mr Rambo

de Khaled Mansour – fiction, 1er long métrage, produit par Rasha Hosny / Patchwork Productions

 

  • IRAN : Do you anything about Omid?

de Keywan Karimi – fiction, 2e long métrage, produit par Keywan Karimi / Key film

 

 

  • C’est la première fois que La Fabrique sélectionne des projets du Kazakhstan et du Monténégro
  • Pour la première fois également Le comité a retenu 3 projets documentaires et 7 projets de fictions
  • 5 projets sont portés par des réalisatrices et 5 projets par des réalisateurs, lesquels sont représentés par 6 producteurs et 4 productrices
  • 5 projets sont des premiers longs métrages et 5 projets sont des seconds longs métrages.

 

Titre

Le parrain

Visuel
Image
Rachid Bouchareb
© DR
Texte
Chaque année, un réalisateur ou une réalisatrice de renommée internationale est choisi comme parrain ou marraine. Véritable mentor, il leur consacre plusieurs séances de travail.
Cette année Rachid Bouchareb a accepté l’invitation de l’Institut français à devenir parrain de la Fabrique Cinéma 2020.
 « J'ai abordé dans mes films l’esclavage, la colonisation, la guerre du Vietnam, la Seconde Guerre Mondiale et plus récemment le terrorisme. Le parrainage de l’édition 2020 de La Fabrique me permettra d’entrer dans des préoccupations plus contemporaines à travers les projets de jeunes cinéastes du monde entier. » 
Rachid Bouchareb réalise dès le début des années quatre-vingt une série de court-métrages avant son premier long-métrage Bâton Rouge en 1985. Par la suite, il réalise douze long-métrages, trois d’entre eux ont été nommés à l’Oscar du meilleur film en langue étrangère : Poussière de vie en 1996, Indigènes en 2006 et Hors La Loi en 2010. Indigènes et Hors La Loi sont présentés en compétition officielle au Festival de Cannes, le premier recevra le Prix d’Interprétation masculine attribué collectivement aux acteurs principaux.
En 2009, l’acteur Sotigui Kouyaté remporte l’Ours d’argent du meilleur acteur au Festival de Berlin pour le film London River. En 2011, Rachid Bouchareb réalise le premier volet de sa trilogie américaine : Just Like a Woman, suivi d’un deuxième et troisième volet avec La Voie de l’Ennemi en 2014, et Le Flic de Belleville en 2018. Il réalise en parallèle deux mini-séries télévisées : Frères d’Armes et Champions de France, portraits d’hommes et de femmes issus principalement de l’Empire colonial français ayant combattu au service de la France pour l’un, et remporté des trophées sportifs pour l’autre.
En parallèle de son activité de cinéaste, Rachid Bouchareb est producteur des films de Bruno Dumont, Ziad Doueiri, ou encore Karim Dridi, avec Jean Bréhat et Muriel Merlin au sein de la société 3B Productions.

La Fabrique Cinéma de l’Institut français

La Fabrique Cinéma de l’Institut français est un programme de repérage et de valorisation des cinéastes et producteurs des pays du Sud et émergents, qui propose un accompagnement sur mesure des projets de premier ou second film, et de nombreux partenaires professionnels.

 

Depuis 2009, La Fabrique Cinéma de l’Institut français c’est :

  • 111 projets sélectionnés, 202 réalisateurs et producteurs invités en provenance de 63 pays, dont 23 pays francophones.

 

En 2019 et début 2020, 8 films issus de La Fabrique sont sortis en France ou ont été sélectionnés dans des grands festivals :

  • Todos os Mortos de Marco Dutra et Caetano Gotardo (en compétition officielle à la Berlinale 2020)
  • Yalda, la nuit du pardon de Massoud Bakhshi (Grand prix de la compétition internationale du Festival de Sundance 2020 et en compétition à Generation 14plus à la Berlinale 2020)
  • Le Miracle du Saint Inconnu d’Alaa Eddine Aljem (en compétition officielle à La Semaine de la Critique de Cannes 2019 et sorti en France le 1/01/20)
  • Bombay Rose de Gitanjali Rao (sélectionné à La Semaine de la Critique de Venise 2019 et à Toronto 2019)
  • La Fièvre de Maya Da-Rin (en compétition officielle au Festival de Locarno 2019, prix du meilleur acteur et prix FIPRESCI)
  • La Miséricorde de la jungle de Joel Karekezi (Etalon d’Or au Fespaco 2019 et sorti en France le 24/04/19)
  • La Familia de Gustavo Rondón Córdova (en compétition officielle à La Semaine de la Critique de Cannes 2017 et sorti en France le 10/04/19)
  • Amal de Mohamed Siam (en compétition officielle à l’IDFA 2017 et sorti en France le 20/02/19)

 

9 films ont été tournés en 2019 ou étaient en post-production. Nous suivrons avec attention leur parcours en salles et en festivals dans les prochains mois.

Image
la Fabrique Cinéma
© DR
La Fabrique Cinéma