Image
Logo IF HD

Département Développement et coopération artistiques

Pluridisciplinaire

Missions

Afin de mieux répondre aux enjeux auxquels les artistes, les professionnels et les institutions culturelles françaises sont confrontés pour se développer à l’international, le Département développement et coopération artistiques (DDCA) a récemment redéfini sa stratégie. Ainsi, il évolue d’un modèle basé sur la diffusion artistique et culturelle, vers un modèle de coopération et de co-construction avec ses partenaires.

Le DDCA réunit 15 disciplines qui couvrent les secteurs du spectacle vivant, des musiques, des arts visuels, de l’architecture et de l’urbanisme, de la mode et du design. ll administre également la Mission de coopération culturelle Afrique et Caraïbes qui est un programme de soutien aux opérateurs culturels de la société civile en Afrique et d’aide à la mobilité vers la France pour les créateurs africains. Il réunit 21 collaborateurs, tous experts dans leur domaine.

Pour mieux répondre à ces enjeux, le DDCA associe désormais sa faculté d’expertise sectorielle à de nouvelles offres en faveur de ses principaux usagers :

  • les artistes et les professionnels de la culture,
  • les institutions culturelles,
  • le réseau culturel extérieur,
  • les opérateurs du continent africain et des Caraïbes.

Organisation

 

Trois pôles usagers et une mission de coopération culturelle traduisent la réorganisation du DDCA :

  1. Un pôle Artistes et professionnels qui est un pôle ressources pour les artistes et les professionnels de la culture dans leurs projets à l’international : accompagnement d’équipes artistiques dans leur stratégie à l’export,  soutien à la diffusion, « Rendez-vous de l’Institut français » en lien avec les Collectivités territoriales, actions communes avec les autres institutions culturelles présentes à l’international (Onda, Artcena, Festival d’Avignon) ;
  2. Un pôle d’Appui artistique au réseau dont la mission est d’offrir ressources et expertise au réseau culturel extérieur de la France avec des modes d’intervention adaptés aux territoires et aux partenaires  :  projets de coopération construits avec les postes  ; La Collection, un catalogue de propositions artistiques légères labellisées par des institutions françaises, et développé dans un contexte de rapprochement des  réseaux Instituts français et Alliances françaises ; coordination des relais et des bureaux spécialisés ;
  3. Un pôle Institutions et Ingénierie qui pilote les représentations nationales à l’international (dont le Pavillon français à la Biennale de Venise - art et architecture) et accompagne les réseaux culturels français dans leur structuration à l’échelle européenne et les institutions dans la valorisation de leur expertise ;
  4. Une mission transversale de Coopération culturelle dans la zone Afrique et Caraïbes qui développe de nouveaux dispositifs croisant art, culture et lien social sur le continent.

Quatre enjeux majeurs animent la stratégie renouvelée du DDCA :

  1. L’enjeu européen : il s’agit de favoriser une meilleure connaissance réciproque des acteurs en Europe et de favoriser des projets communs à moyens termes.
  2. L’enjeu en zone Afrique et Caraïbes : la saison Africa 2020 et le plan pour l’Outremer (2018) invitent à rénover la relation aux opérateurs et artistes de ces régions (programme Afrique et Caraïbes en créations).
  3. L’enjeu de renouvellement des politiques sectorielles dans certains secteurs clés : arts visuels, musiques, design, architecture et mode (2019-2020).
  4. L’enjeu de veille de la présence artistique française à travers le monde (études, panoramas, etc.).