Image
Logo IF HD

Le Département Cinéma

Cinéma

Le Département Cinéma contribue à la promotion et à la diffusion culturelle du cinéma français à l’étranger à travers le réseau des Instituts français et des Alliances françaises et de ses partenaires dans le monde. Il contribue également au dialogue avec les cinématographies européennes et internationales, soutient le développement des coproductions internationales avec la France et accompagne la diffusion du cinéma africain. Il s’attache notamment à accompagner l’émergence de la jeune création et le renouvellement des publics.

Il est composé de deux pôles : un pôle Cinéma français et un pôle Cinémas du Monde.

Le pôle Cinéma français

Il conduit une action de soutien et de conseil à la programmation cinéma des Instituts français et des Alliances françaises avec plus de 300 grands partenaires culturels et éducatifs dans le monde (festivals, cinémathèques, musées, cinéma, établissements scolaires). Cette action s’accompagne notamment de programmes d’action culturelle et d’éducation au cinéma visant à développer les publics, ainsi qu’une appétence pour le cinéma français et la langue française.

Il acquiert chaque année les droits de diffusion d’une centaine de films français récents et de patrimoines (fictions, documentaires, animations), pour des projections publiques non commerciales. Il assure un volet international à plusieurs manifestations cinématographiques françaises dans le monde (Fête du court métrage, francophonie, Fête de l’animation, Mois du documentaire). Il porte une attention particulière à valoriser la jeune création française et noue des partenariats de diffusion avec l’ACID, l’Agence du court-métrage ou encore le festival Premiers Plans d’Angers en leur offrant une visibilité mondiale auprès de nouveaux publics, notamment des plus jeunes.

Le département accompagne par ailleurs la numérisation et la professionnalisation de 56 salles de cinéma du réseau culturel français, Instituts français et Alliances françaises à travers une offre d’expertise, de formation, des propositions de contenus alternatifs (théâtre, opéra), d’éducation au cinéma et de projections non commerciales.

Depuis 2015 le département cinéma met également en œuvre des projets de coopération européenne soutenus par la Commission européenne :

  • CinEd, vaste programme d’éducation au cinéma dans 9 pays en 10 langues, basé sur un corpus d’une vingtaine de films accompagnés de dossiers pédagogiques pour les enseignants et les élèves, disponibles via une plateforme en ligne.
  • European Film Factory, ambitieux projet d’éducation au cinéma proposant une plateforme pédagogique interactive accessible dans un grand nombre de pays membres du Programme MEDIA, ainsi qu’un corpus de 10 films emblématiques de la cinématographie européenne.
  • European Film Festival, programme de soutien aux délégations européennes organisatrices de Festival de cinémas européens dans le monde (hors zone UE).

Le pôle Cinémas du monde

Le département Cinéma contribue à la promotion des cinémas du monde et accompagne de projets en labs et résidences pour les auteurs et producteurs de pays émergents tout au long de l’année. La Fabrique Cinéma de l’Institut français a fêté ses 10 ans en 2018. La Fabrique permet d’inviter dix réalisateurs qui développent leur 1er ou 2ème long métrage, accompagnés de leur producteur afin de consolider leur projet pendant le festival de Cannes. Nous accompagnons également les projets au-delà de la Fabrique grâce à un parcours de résidences sanctuarisé et à un accompagnement sur mesure.

Il assure également la co-gestion du fonds d’Aide aux cinémas du monde, cogérée par le Centre national du cinéma et de l’image animée : ce fonds propose une aide sélective réservée à des projets de long métrage de fiction, d'animation, ou de documentaire de création destinés à une première exploitation en salle. L'Aide aux cinémas du monde vise à rendre plus ouverte, plus attrayante et plus simple l'association des cinéastes et professionnels du monde entier, en vue de coproduire ensemble les œuvres qui contribueront à promouvoir la diversité culturelle. 

Il anime également la Cinémathèque Afrique, collection unique de plus de 1 700 titres, dont plus de 600 titres libres de droits pour une diffusion non commerciale. Une politique de restauration est également menée qui a permis de restaurer dix films en 2019.